Sélectionner une page

Démarrer une recherche sensitive

et apprivoiser vos sens subtils !
 

Une fois la tenue des baguettes intégrée, place au cœur de sujet !… Démarrer votre première recherche sensitive !

Idéalement, vous êtes en pleine nature, à l’aise avec la disponibilité intérieure d’expérimenter. N’hésitez pas à vous mettre pieds nus (après tout, l’idée c’est de communier avec la nature 😉 )

1.Que cherchez-vous ?

Question toute bête et pourtant essentielle. Que cherchez-vous ? Eh oui, pas de question, pas de réponse !

En fait, il y a de multitude d’axes de recherche. Cela va dépendre de vos intérêts et de vos propres antennes.

Sans en faire une liste exhaustive, voici les éléments communément recherchés:

  • Canalisation, ligne haute tension enterrée
  • Veine d’eau, source
  • Réseau électromagnétique (réseau Curry, Hartmaan par exemple)
  • Résonance cosmo-tellurique (vortex, cheminée, etc.)
  • Entité, présence
  • Approche de lieu sacré
  • Communication avec les animaux
  • Plantation de potager

Dans cet exercice, nous allons rechercher le signal de l’eau qui est « la base » pour comprendre le principe.
Ensuite, libre à vous de rechercher des « petits êtres de la nature » si cela vous inspire dans votre jardin, le principe reste le même !

Précisons que à ce stade, l’objectif est d’appréhender la démarche et d’avoir un premier signal des baguettes clair. Nous n’allons pas vérifier la véracité du point pour l’instant et chercher à faire un forage !
C’est comme l’apprentissage de la  conduite, nous commençons sur un parking, la route et plus tard sur l’autoroute 🙂

 

1.Branchons la radio !

J’ai bien cette analogie : effectuer une recherche sensitive c’est un peu comme écouter la radio. Déterminons :

  1. Quelle station vous souhaitez capter ? (ex : Skyrock, France bleu, Nostalgie)
  2. Une fois captée, ajuster si il y a encore un peu de grisailles sur le signal
  3. Pour finalement, laisser jouer la musique et apprécier le rythme, la cadence, les paroles..

 

 

Vous avez compris l’idée alors à vous de jouer !

1. Laissez les baguettes le long du corps, prenez un moment pour vous mettre en phase avec votre intention (Quelle station vous souhaitez capter : Dans le cas de l’eau, penser à de l’eau, une cascade, un écoulement, un stimuli qui vous donne l’information). Ancrer la avec une question claire du genre “Où puis-je trouver de l’eau ?

Soyez confiant, restez à l’écoute lorsque que vous passerez au-dessus de la source, vous allez (inconsciemment) la capter et les baguettes vous feront un signal pour vous dire « C’est ici que ça se passe ! »

2. Tout en étant en phase avec votre intention et ancré dans vos pieds, levez vos baguettes concentré et tranquille et avancez doucement … avancer comme si vous étiez un chat (à pattes de velours !)…

Il se peut que c’est à ce moment que votre mental commence à s’emballer avec des phrases du genre « Tu n’y arriveras pas, c’est n’importe quoi, etc. » Si c’est le cas, accueillez cela ! Votre mental essaie juste de vous protéger et dans sa déconvenue, il est juste désemparé…cela peut se comprendre.
Remercier le de vouloir prendre soin de vous, laisser de côté et retourner dans vos pieds 🤗

Continuer à avancer doucement, soyez attentif, à l’écoute de ce qui se passe et laisser faire…

Cas n°1, les baguettes bougent et vous donnent un signal (même minime)

Bravo ! La musique est lancée 🙂

Dans un premier temps, observer comment les baguettes réagissent, est-ce qu’elles s’ouvrent, se ferment entièrement ou à moitié ? Est-ce que c’est timide, franc ? …

Observer également, quelles sensations vous traversent, comment vous vous sentez ?
Plus vous êtes à l’aise, plus les baguettes réagissent vite avec une signal précis.
Le tout, c’est de trouver le bon accordage entre vous et vos baguettes et forcément cela se travaille.

Dans un second temps, vous pouvez essayer de recommencer l’exercice à partir d’un autre endroit et voir si un signal similaire se produit.

La prochaine étape est d’arriver à obtenir des mouvements plus fluides et précis, développer de la confiance avec l’outil des baguettes et affiner le signal. 

Cas n°2, les baguettes ne bougent pas !

Parfois, il faut l’avouer ça nous arrange bien 😇. Comme ça nous pouvons dire : « tu vois, je te l’avais dis que ça ne marcherait pas avec moi »Ou au contraire, la déception est là, et nos espoirs d’être un sensitif s’effondre :-/
Dans un cas ou dans l’autre, vous vous doutez bien que c’est plus subtil que ça, rien n’est tout noir ou tout blanc.

De mon expérience, 98 % des personnes y arrivent (de tout age et toute catégorie confondus). La recherche sensitive n’est pas une affaire de don mais de capacité à faire confiance et à laisser s’exprimer les signaux à travers son corps qui lui capte très bien.

Comme le piano ou les langues étrangères, c’est une pratique qui demande du temps et de l’entrainement… Alors persévérez !

 

Voici quelques éléments pour vous aiguiller :

  • Prener le temps : Il arrive que la volonté de réussite et/ou la précipitation prennent le pas et le risque est de passer à coté du signal. Si vous n’accueillez pas pleinement ce qui se passe alors rien ne vous traverse et rien ne se passe. Aller y doucement, rester à l’écoute et laisser faire !

 

  • Ne rester pas fixé sur le bout de vos baguettes : Tout se passe d’abord en vous. Les baguettes ne sont qu’un traducteur. Rester fixé sur les baguettes peut être un moyen de se couper de ce qui se joue réellement dans votre corps. Recommencer l’exercice un œil sur vos baguettes et un œil à l’intérieur de vous.

 

  • Travailler votre ancrage : plus ça cogite dans votre tête plus les baguettes virevoltent lorsque vous marchez. Plus vous êtes en lien avec la terre et vos pieds, plus les baguettes sont droites, immobiles et connectées.

 

  • Faire des stages ou des ateliers : Eh oui ! Apprendre à rechercher des sources sur Internet c’est bien pour la théorie mais c’est encore mieux lorsque nous sommes accompagnés dans la démanche et que l’échange est possible…

2 Commentaires

  1. Béné

    C’est incroyaaaable, ça marche ! Merci pour votre article, c’est passionnant

    Réponse
    • Guiom571203

      Merci à vous Béné de vous lancer ! c’est jamais évident comme démarche, cela nécessite d’apprendre à lâcher sur le résultat et à mettre réellement la tête au service de ses sensations. Bravo pour votre expérience 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A feuilleter également

Maîtriser ses Baguettes Coudées

  Vous avez vos baguettes de détection prêtent à révéler vos sensations profondes. Cerise sur le gâteau, vous avez lu mon article sur “Les techniques pour bien tenir ses Baguettes Coudées”.   La détermination est présente, mais voilà lorsque vous montez vos...

#1 – Tenir des Baguettes Coudées de radiesthésie

  “Savoir Tenir ses Baguettes parallèle de radiesthésie” c’est comme “savoir tenir un stylo”, ça ne fait pas de vous un écrivain mais c’est déjà une bonne base pour commencer à pratiquer... Forcément il y a plusieurs écoles… Dans notre cas, je vais aborder deux...

Centre de préférences de confidentialité